compétent

compétent, ente [ kɔ̃petɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• v. 1240 « approprié, suffisant »; lat. competens
1(1480) Dr. Qui a droit de connaître d'une matière, d'une cause. compétence. Le tribunal s'est déclaré compétent pour juger cette cause. connaître (de). Juge compétent. En référer à l'autorité compétente.
2(1680) Cour. Capable de bien juger d'une chose en vertu de sa connaissance approfondie en la matière. capable, entendu , expert, maître, qualifié, savant. Un critique compétent. Il est compétent en archéologie (cf. Il est passé maître, il est orfèvre en la matière). Dans les milieux compétents, bien informés.
3Biol. Cellules compétentes, aptes à réagir à un stimulus et à se différencier. Les cellules souches de la moelle osseuse, compétentes pour devenir les lymphocytes. immunocompétent.
⊗ CONTR. Incompétent; amateur.

compétent, compétente adjectif (bas latin competens, de competere, convenir à) Qui a l'aptitude à effectuer certains actes : Le maire est compétent en la matière. Se dit d'un tribunal qui est apte à connaître d'une affaire. Qui connaît bien une question, une matière, un domaine : Être compétent en mathématiques. Qui connaît bien son travail, qui est parfaitement apte à la fonction qu'il exerce : Un physicien compétent. Se dit d'une roche ou d'un niveau rocheux dont le comportement lors de la déformation est plus rigide que celui des terrains qui l'entourent. Se dit d'un médecin spécialiste qui exerce simultanément la médecine générale. ● compétent, compétente (synonymes) adjectif (bas latin competens, de competere, convenir à) Qui connaît bien une question, une matière, un domaine
Synonymes :
- expérimenté
- maître
- qualifié
Contraires :
- incompétent
Qui connaît bien son travail, qui est parfaitement apte à...
Synonymes :
- expérimenté
- qualifié
Contraires :

compétent, ente
adj.
d1./d DR Dont la compétence (sens I) est reconnue. Autorité, loi compétente. Tribunal compétent.
|| Requis, reconnu par la loi. Avoir l'âge compétent pour voter, pour contracter un mariage.
d2./d Qui possède une, des compétences dans un domaine. Un professeur compétent. être compétent en mathématiques.

⇒COMPÉTENT, ENTE, adj.
A.— DROIT
1. Vieux
a) Rare. Qui appartient, qui revient à quelqu'un en vertu d'un droit. Le père a donné à chacun de ses enfants leur portion compétente (Ac. 1798-1932).
b) Âge compétent. Âge requis par la loi. Le mariage (...) ne peut plus être attaqué, 1. Lorsqu'il s'est écoulé six mois depuis que cet époux ou les époux ont atteint l'âge compétent... (Code civil, art. 185, 1804, p. 37) :
1. Maintenant pour moi, c'est fini, j'ai franchi l'âge compétent, je suis atteint par la limite, je ne ferai plus un héros.
A. ARNOUX, Rencontres avec Richard Wagner, 1927, p. 157.
2. Usuel. Qui a la compétence requise pour effectuer certains actes. Autorités compétentes; organismes compétents. Une note du même fonctionnaire signalait à l'autorité compétente le dévouement du contremaître (VERNE, Les 500 millions de la Bégum, 1879, p. 99).
Spéc. Qui a la compétence requise pour juger. Juge(s) compétent(s); juridiction(s) compétente(s). Les tribunaux civils seront seuls compétens pour statuer sur les réclamations d'état (Code civil, art. 326, 1804, p. 61).
B.— P. ext. (de A 2). [En parlant d'une pers.] Qui a une connaissance approfondie d'une matière lui conférant la capacité d'en bien juger :
2. ... elle lui donnait son biberon avec autorité, avec patience, elle mettait son point d'honneur à être une mère compétente, elle avait acquis de solides principes de puériculture et un tas d'objets hygiéniques; ...
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 543.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Ac. 1694-1762 : -ant. FÉR. Crit. t. 1 1787 suit Ac., non sans observer toutefois : ,,Le commun des auteurs écrit compétent (...). On écrira ce mot comme on voudra.`` Étymol. et Hist. 1. Ca 1240 « qui convient, approprié » (Statuts des léproseries, 196, éd. Le Grand ds QUEM. : que chascuns viengne a heure competent); 2. 1480 dr. « qui a la compétence voulue » (Ordonnances des rois de France de la troisième race, éd. Pastoret, vol. 18, p. 576 ds BARTZSCH, p. 54 : juge competent); 3. 1680 « qui connaît bien une matière » (RICH. : compétant en matière de langage); 4. 1690 « qui revient à quelqu'un en vertu d'un droit » (FUR.). Empr. au b. lat. competens « qui convient, compétent », part. passé de competere (compéter). Fréq. abs. littér. : 267. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 219, b) 269; XXe s. : a) 551, b) 472.
DÉR. Compétemment, adv. De manière compétente. La Terreur même s'est autorisée des lois; (...) elle a disposé compétemment de plusieurs milliers de vies (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 174). Rem. On rencontre la forme anc. compétentement chez GUÉRIN 1892 ainsi que chez Péladan : philosophes compétentement fous, savants dont l'érudition est un habit d'Arlequin (Le Vice suprême, 1884, p. 167). Dernière transcr. ds DG : kon-pé-tà-man. Ds Ac. 1694-1835. 1res attest. 1314 conpetanment « suffisamment » (H. DE MONDEVILLE, Chir., éd. A. Bos, § 2031) — 1680, RICH. : ,,un peu vieux``; 1635 competammant « avec compétence » (MONET Abrégé, Genève); de compétent, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 2.

compétent, ente [kɔ̃petɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1480; « approprié, suffisant », v. 1240; lat. competens, p. prés. de competere « convenir à ».
1 Dr. Qui a droit de connaître d'une matière, d'une cause. Compétence. || Le tribunal s'est déclaré compétent. Retenir (une cause). || Juge compétent.En référer à l'autorité compétente.
Rare. (Choses). Convenable, légal, requis, suffisant. || Âge compétent pour le mariage.
2 (1680). Cour. (Personnes). Capable de bien juger d'une chose en vertu de sa connaissance approfondie en la matière. Capable, entendu, expert, maître, qualifié, savant. || Un critique compétent. || Il est compétent en archéologie. || Ne pas être compétent.
1 Nul, dans une littérature vivante, n'est juge compétent que des ouvrages écrits dans sa propre langue.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 143.
Fig. || Dans les milieux compétents : dans les milieux bien informés.
3 Didact. (biol.). || Tissu compétent : tissu qui, sous l'action d'un inducteur, est susceptible d'effectuer certaines différenciations. Compétence (4.).
2 Certains auteurs ont tendance à restreindre le rôle des inducteurs à celui de stimulants banals et à exalter les propriétés des tissus compétents comme seuls responsables de la différenciation. Il est certain que le tissu compétent est l'effecteur de la différenciation (…)
Le tissu compétent contient certes en puissance presque tout ce qu'il faut pour réaliser l'une ou l'autre différenciation; il lui manque cet apport encore mal défini que lui fournit l'inducteur.
E. Wolff, in Sciences, no 1, 5 12-13.
CONTR. (Du sens 2). Inapte, incapable, incompétent, ignorant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • competent — com·pe·tent / käm pə tənt/ adj 1: having or showing requisite or adequate ability or qualities a competent lawyer competent representation by counsel 2 a: free from addiction or mental defect that renders one incapable of taking care of oneself… …   Law dictionary

  • competent — com‧pe‧tent [ˈkɒmptənt ǁ ˈkɑːm ] adjective 1. having enough skill, knowledge, or ability to do something to a satisfactory standard: • The farm would have to be run by a competent manager. • You need someone who is both competent at finance and… …   Financial and business terms

  • compétent — compétent, ente (kon pé tan, tan t ) adj. 1°   Terme de droit. Qui a droit de connaître d une matière, d une cause. Le tribunal s est déclaré compétent. Le mariage doit être contracté devant l officier public compétent. •   Il est vrai qu ils… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • competent — COMPETÉNT, Ă, competenţi, te, adj. 1. Care este bine informat într un anumit domeniu; care este capabil, care este în măsură să judece un anumit lucru. 2. Care are atribuţia, căderea, autoritatea legală să facă ceva; îndreptăţit. [var.: (înv.)… …   Dicționar Român

  • compétent — COMPÉTENT, ENTE. adj. (On prononce Compétant.) Qui appartient, qui est dû. En ce sens, c est un terme de Pratique, et qui n est guère d usage qu en cette phrase, Portion compétente. Le père a donné à chacun de ses enfans leur portion compétente.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Competent — Com pe*tent (k[o^]m p[ e]*tent; 94), a. [F. comp[ e]tent, p. pr. of comp[ e]ter to be in the competency of, LL. competere to strive after together, to agree with; hence, to be fit. See {Compete}.] 1. Answering to all requirements; adequate;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • competent — [käm′pətənt] adj. [ME < OFr < L competens, prp. of competere: see COMPETE] 1. well qualified; capable; fit [a competent doctor] 2. sufficient; adequate [a competent understanding of law] 3. permissible or properly belonging: with to 4. Law… …   English World dictionary

  • competent — late 14c., suitable, from O.Fr. competent sufficient, appropriate, suitable, from L. competentem (nom. competens), prp. of competere coincide, agree (see COMPETE (Cf. compete)). Meaning able, fit is from 1640s. Legal sense is late 15c …   Etymology dictionary

  • competent — ► ADJECTIVE 1) having the necessary skill or knowledge to do something successfully. 2) satisfactory or adequate, though not outstanding: she spoke quite competent French. 3) having legal authority to deal with a particular matter. DERIVATIVES… …   English terms dictionary

  • Compĕtent — (v. lat.), 1) schicklich, zulässig, befugt, rechtmäßig; 2) Mitbewerber …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.